Haute AUvergne

En France métropolitaine, c’est le seul département qui soit un volcan : ses vallées en étoile ne communiquent entre elles qu’au sommet – ruiné – du volcan. Splendidement isolée, cette région d’élevage concentre tous les clichés auvergnats : alpages moelleux, paysages à couper le souffle, villages hors du temps...

Nous, on pose notre tente à Saint Jacques des Blats. Idéal pour rayonner vers les vallées de la Jordanne, de Mars, de Cère... Camping ombragé et impeccablement tenu, à taille humaine (50 emplacements). Les animations le soir sont amusantes : rencontre avec les lamas, funambulisme entre les arbres, relaxation, tissage de bracelets à cordes... On s’inspire des nombreuses fiches de randonnées et de la carte IGN mises à disposition. Le pain peut être commandé le soir, de même que la viande, pour un barbecue au charbon, si on a prévu le bois. Sur la place de l’église, le restaurant bio du village offre truffade, bourriol et glaces fermières (mais ils avaient pas "chocolat")... Le brownie est bien aussi.

Sinon, le Cantal, c’est spectaculaire et très beau ! En plus, il n’y a vraiment pas grand monde sur les chemins, contrairement au Puy de Dôme. Du coup, avec les couleurs de l’automne, je me dis que ça doit être beau...